Le Sauvetage Cully-Davel existe depuis 1891. Depuis ce moment, ses membres remplissent bénévolement le but premier de notre société, soit surveiller et porter secours aux personnes en difficulté sur le lac.

Actuellement pour notre société, cela consiste en:

1.      Une permanence 24h/24, 7j/7 et toute l’année est assurée afin de porter assistance à toute personne en difficulté sur le lac. Cette équipe, composée d’une dizaine de personnes (pilotes et équipiers) est alarmée en cas de problème via le canal de la police et le numéro 117.

2.      Pendant les week-ends du début mai à fin septembre environ, nous assurons une présence au port de Moratel. Une liste est établie et lors de ces vigies, une équipe d’un pilote et de 2 ou 3 équipiers est présente.

3.      La surveillance des régates se déroulant dans la baie de Cully, principalement organisées par le club de voile de Cully (CVMC)

4.      Un engagement lors de manifestations lacustres ponctuelles (Triathlon, tour du lac à l’aviron, Bol d’or, etc.)

De façon à de remplir ces tâches, nous disposons depuis 1993 d’un bateau d’intervention à moteur le « Lascar ». Ce Boston Whaler commence à montrer des signes de fatigue malgré le très bon entretien que nous lui pratiquons.

En effet, sortir en intervention quand - en général, les autres bateaux rentrent - fait que nous naviguons par tous les temps, quel que soit l’état du lac, ou presque. Ces conditions mettent fortement à contribution notre bateau.

De plus, si nous sommes souvent appelés à remorquer un bateau en panne, nous devons également régulièrement porter secours et assistance à des personnes blessées, des nageurs, des utilisateurs de planche à voile ou de paddle. Le Boston est un peu petit et étroit pour réaliser cette tâche aisément. Et l’absence de cabine ou au moins de toit pour s’abriter rend la tâche des sauveteurs lors de longues interventions sous la pluie un soleil brûlent plus difficile.

Pour garantir une intervention rapide 24h/24 et 7j/7, le « Lascar » est tous les jours dans l’eau et de ce fait, il subit donc les rigueurs de l’hiver et de l’eau froide autant que celle du soleil estival.

Avant qu’une catastrophe se produise, iI est temps pour la section, de dire Adieu à cette unité d’intervention qui a rendu de bons et loyaux services mais qui mérite de se reposer.

Notre choix s’est porté sur un bateau suisse de la maison Crown Services construit en aluminium. Il sera équipé selon les exigences actuelles, les techniques modernes de sauvetage et de navigation sans pour autant être dans la démesure. Ses mensurations sont adaptées au port et au type d’intervention que nous réalisons le plus souvent. Pour les interventions exceptionnelles, les autres sauvetages pourront toujours nous prêter main forte.

Il va de soi, que cet achat est un investissement considérable pour une société constituée de membres bénévoles et de surcroit, payant des cotisations. Nous avons donc besoin de votre soutien financier.

Pour accomplir au mieux l’activité de surveillance et de sauvetage, nous offrons gratuitement, à tous nos membres, l’opportunité de se former ainsi que de se perfectionner. La formation se décompose en plusieurs volets :

a.      La formation aux premiers secours avec le passage en piscine du brevet sauvetage +pool avec CPR reconnu au niveau national. Cette formation de base peut être complétée par des perfectionnements plus axés sur le lac et nos spécificités lémanique avec le passage des brevets d’équipiers aquatiques et d’expérience en eau froide. Notre société possède actuellement 3 instructeurs capables d’enseigner tous les niveaux de brevets. Les cours aux brevets dispensés en piscine sont enseignés principalement en hiver.

b.      La formation plus axée sur le lac. Cette formation s’articule autour du rôle des équipiers ainsi que de celui des pilotes lors d’une intervention. Celle-ci comprend aussi bien des exercices sur le matelotage (nœud, communication), la connaissance de notre environnement (particularités régionales : courants, hauts fonds) et des différents bateaux, sur le matériel à disposition et à son utilisation, que sur le pilotage. Chaque année, en début de saison, nous organisons une formation pour tous nos membres afin d’apprendre et perfectionner leurs connaissances. Les vigies du week-end sont aussi le lieu idéal pour ce perfectionnement. Le permis bateau est également proposé aux membres, si ce dernier s’investi dans la société par une présence régulière et une envie de formation.

Ceci dit, il tient également à cœur de notre société, de perpétuer la tradition, le sport et les concours.

En effet, jusqu’en 1949, avec l’arrivée des premières unités motorisées, que les premiers sauveteurs, accomplissaient leur devoir à la force des bras. C’est à la rame qu’ils allaient aider les navigateurs et les plaisanciers sur un lac souvent déchaîné. Leur volonté et leur courage forcent le respect.

De nos jours, la rame ne se pratique plus que de manière sportive. Le Sauvetage Cully-Davel possède d’ailleurs le plus vieux canot de sauvetage à rame encore en activité sur le Léman – Le « Davel » -. C’est sur celui-ci que de fin avril à début septembre, les lundis et mercredis à 19h15, une équipe s’entraîne afin de participer à des concours organisés par des sociétés de sauvetage voisines.

Notre société s’articule donc autours de 3 axes : porter secours aux personnes en difficulté et leur prodiguer des soins, prévention et surveillance du plan d’eau et sportif avec la rame.

Ces activités trouvent leur apogée lors de la Fête internationale qui a lieu chaque année. Cette manifestation voit se mesurer dans un esprit de rencontre toutes les sociétés de sauvetage du lac Léman dans 3 épreuves différentes qui sont :

o         La rame : c’est la référence historique, qui permet de garder cet esprit de sauvetage, de perpétuer la tradition, mais aussi d’entretenir le physique.

o         La plonge au mannequin : il s’agit là de nager 30 mètres et de ramener sur la même distance, un mannequin simulant une personne.

o         Les soins : une équipe de 6 personnes est évaluée dans diverses situations sur leur capacité et la précision de leur geste à prodiguer les premier secours.

Toutes ces activités sont complémentaires et permettent à chacun de trouver sa place selon ses aspirations propres au sein de notre société.

Comme précédemment mentionné, chaque membre de la société reconnue par le canton d’utilité publique, est entièrement bénévole et notre matériel, nos embarcations ainsi que les activités sont financés intégralement par nos soins. Afin de subvenir au fonctionnement courant (entretien des bateaux, essence, matériel, formation, administration) et promouvoir toutes nos activités, nos ressources sont :

o         La vente de boisson et nourriture, lors d’une kermesse qui est organisée chaque année, en général l’avant dernier week-end d’août. Dans ce cadre, nous organisons des concours de rame sur notre « Davel », et un concours natation destiné aux enfants.

o         La participation aux deux lotos annuels organisés par l’union des sociétés des lotos, en novembre et mars.

o         Les dons reçus via un tout ménage envoyé en début de saison

o         Les cotisations de chaque membre.

o         Les subventions.

Si ces ressources permettent de fournir l’argent nécessaire au fonctionnement de notre société, celles-ci ne suffisent pas à financer les investissements, comme le remplacement nécessaire de notre unité d’intervention rapide. C’est pourquoi, par ces quelques lignes, nous vous demandons un don afin de contribuer à l’achat d’un outil de travail fiable, solide et mieux adapté à l’évolution du type d’intervention.